De la maternelle à l’université

Les sciences religieuses participent au perpétuel questionnement qui prévaut dans les lieux de savoir. Nous pouvons nous enorgueillir d’un approfondissement sans exclusive ni limite, au sein d’une communauté enseignante qui n’a rien à envier aux humanistes de la Renaissance. Nous disposons d’un formidable arsenal pacifique qui profite de la complémentarité nécessaire entre les sciences humaines. C’est dans leur giron que doit être intégré l’enseignement du « fait religieux ». Et ce dans la longue durée d’une histoire des civilisations qui souffre d’amputations chronologiques rendant inexplicable la très lointaine origine des fanatismes contemporains. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Que dire à nos enfants ?
Cet article est tiré du numéro Que dire à nos enfants ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE