Grand entretien

Les ressorts de la haine

À la sidération, à la tristesse et à l’indignation des trois premiers jours, à la communion au cours du samedi et du dimanche dans toutes les villes de France, doit succéder la réflexion. Pourquoi de jeunes Français – les uns issus de familles traditionnelles musulmanes et les autres convertis – nourrissent-ils à l’égard des institutions qui les ont protégés et des valeurs démocratiques une détestation radicale et une capacité de violence, que les islamistes mondiaux savent manipuler à leur profit ? 

On le savait depuis des années. La haine des juifs, mais aussi la haine de la France, s’est développée dans certains quartiers dits « sensibles ». Les enquêtes sociologiques, les travailleurs sociaux, souvent d’origine musulmane, les enseignants dans les collèges en témoignaient. Une violence « aveugle », ou « pure », s’attaquait aux institutions immédiates, écoles, bibliothèques ou cabinets médicaux. Les enfants juifs quittent l’enseignement public où ils ne se sentent plus en sécurité. Pourtant, de crainte de stigmatiser les musulmans républicains – il ne faut pas oublier que le phénomène massif est celui de l’intégration progressive de la majorité de la population descendante des migrants musulmans –, faute aussi de savoir quoi faire contre le mal, un silence gêné couvrait ces faits d’un voile d’ignorance. On se réfugiait dans l’idée qu’ils n’étaient qu’une très faible minorité. Mais l’action des minorités porte un sens qui ne se résume pas à leur nombre.

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Pourquoi tant de haine ?
Cet article est tiré du numéro Pourquoi tant de haine ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE