Point de vue

Le fardeau de la représentation

Dans l’après-coup de ces attentats choquants, il n’y a rien d’étonnant à ce que bien des gens se posent les questions : pourquoi ? pourquoi ici ? pourquoi maintenant ? pourquoi nous ? Je ne suis pas sûre qu’il soit possible de répondre pleinement à ces questions sans prendre le temps de mûrir sa réflexion, c’est pourquoi j’en pose une autre : pourquoi de nombreux musulmans ont-ils répondu aux meurtres par des panneaux, des tweets et des chroniques dans des journaux en déclarant « Pas en mon nom » ? 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Pourquoi tant de haine ?
Cet article est tiré du numéro Pourquoi tant de haine ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE