Témoignage

laisse-nous bâtir du neuf !

Pour l’année prochaine, je souhaite à mon pays qu’il ose enfin demander au passé de ne plus l’aveugler. C’est doux, le passé. C’est bienveillant, le passé. C’est indulgent, le passé. Ça repeint tout en rose, le passé. Ça ne se souvient plus très bien comment c’était, mais une chose est sûre : c’était mieux.

Attention ! Ne lisez pas ce que je n’ai pas écrit ! Il a toute son utilité dans une nation, le passé : il fonde et il explique.

Mais ce n’est pas une raison pour prendre toute la place. L’avenir est là, qui attend et qui piaffe. Prêt à inventer, même s’il faut bousculer.

Allez, cher passé français, le moment est venu de prendre ta retraite.

Il y a assez de musées en France pour que tu y trouves ton bonheur. Mezza vocce, on te laissera écouter Radio Nostalgie.

Et maintenant, laisse-nous bâtir du neuf ! 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire