Le mot de...

Féminisation

On ne rigole pas avec la langue française. Pour s’être obstiné à dire « Madame le président » et non « Madame la présidente » lors d’une séance au Palais-Bourbon, un député a été privé du quart de son indemnité parlementaire. L’affaire serait purement ridicule si elle ne reflétait pas une question de fond : comment respecter les femmes, sans leur imposer des termes masculins qui nient une part de leur identité ?

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Ces femmes qui changent le monde du travail
Cet article est tiré du numéro Ces femmes qui changent le monde du travail
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE