Chose...

Humour noir

L’Ebola est une rivière de République démocratique du Congo dont le nom signifie « eau blanche ». Au milieu de cette rivière coule l’humour africain. À preuve le blog Nà Tilà – l’absurde camerounais – vaillamment tenu par une jeune femme de Douala, Danielle Ibohn. Sous le titre « Top 5 des choses à faire pour éviter Ebola », elle n’y va pas par quatre chemins. Ses conseils sont à suivre à la lettre.

1) Ne vous embrassez plus. Et le sexe alors ? C’est fini ! 2) Si vous dites bonjour, ne joignez plus le geste à la parole. « En Afrique, avoue-t-elle, on est trop câlin dans nos salutations. » « Donne-moi ton dos, oui (une photo à l’appui montre un choc de fesses aux allures de danse). Donne-moi ta bouche ? Non ! ça, c’est prohibé ! » 3) Ne mangez plus de porc-épic, éléphant, léopard, lapin, Bambi, phacochère, gorille, chimpanzé, et surtout chauve-souris.

« Laissez tomber cette viande superbe qui fond délicatement en bouche, on dirait chocolat », regrette la blogueuse. « Va falloir éviter cette odeur de viande mélangée aux épices qui rappelle le village. » 4) Éviter le Judas kiss. Le quoi ? « L’église est un lieu de transmission par excellence », écrit-elle. « Noir et église, vous savez ce que ça donne ? Donnez-vous la paix est devenu un spectacle. » « C’est l’endroit où les Africains se touchent le plus… » 5) Enfin, arrêtez de déterrer les crânes de vos ancêtres. C’est un rituel très risqué. Si jamais votre ancêtre est mort d’Ebola, alors le mort saisit le vif… Humour noir, non ? 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire