Témoignage

Coincés dans la jungle

Irakiens, Syriens, Iraniens... ils ont fui leur pays dans l’espoir de rejoindre l’Angleterre. Nous avons rencontré Hassan, Adam et Jamileh (les prénoms ont été modifiés) dans les camps de migrants de la banlieue de Dunkerque.

Il est midi, c’est l’heure du déjeuner au camp de migrants de Grande-Synthe (Nord). Le camion de Salam, une association consacrée à l’aide aux migrants, s’engage sur un chemin boueux menant à un vaste terrain vague. Des hommes convergent vers le fourgon, une armée silencieuse, visages impénétrables, cheveux de jais. Les tenues sont élémentaires : doudounes, jeans, sweats à capuches et, bien souvent, tennis éculées. Certains migrants interpellent les bénévoles de l’association, réclament des chaussures et des couvertures. 

À Grande-Synthe, ils sont nombreux à venir d’Irak, de Syrie et d’Égypte. Une mère et son enfant ont préféré rester à l’abri de la pluie dans le conteneur occupé par la famille. La femme est enceinte de huit mois, elle est Kurde, vient d’Irak. Je tente un contact, elle me retourne un sourire qui veut dire non. Pas de questions. Elle se tient sur ses gardes, comme d’autres, par exemple ce jeune homme de 28 ans venu de Falloujah en Irak, une ville tombée aux mains de l’organisation État islamique. « Il faudrait des mois pour raconter mon histoire », me dit-il avant de disparaître. 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Le mot de... AsileRobert Solé
Un monde de réfugiés
Cet article est tiré du numéro Un monde de réfugiés
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE