L'hôpital en première ligne

Le président a déclaré la « guerre sanitaire ». Face à l’ennemi invisible, près de 80 000 médecins et 323 000 infirmiers hospitaliers sont à pied d’œuvre. La réserve composée notamment de leurs confrères à la retraite est mobilisée. La médecine militaire arrive en renfort. Le pays, unanime, salue chaque soir à 20 heures leur courage. Alors qu’il était il y a peu encore au bord de la crise, entre déprime des personnels soignants et conflits de gestion, l’hôpital se voit soudain accorder matériel et crédits. La trêve semble générale ; sera-t-elle suffisante pour relever le défi ? Le 1 se penche cette semaine sur l’épreuve médicale, économique, politique et humaine qui frappe notre système de santé.

L'hôpital en première ligne
L'hôpital en première ligne

Tous les numéros du 1

Sommaire