Témoignage

Travailler devient œuvrer

Le travail est ressenti comme injustement vécu. Il suffit d’écouter le « monde de l’entreprise » pour s’en rendre compte. Les ouvriers se plaignent d’un enchaînement de tâches répétitives et mécaniques. Ceux qu’on appelle les « cols blancs » y voient une suite de renoncements, d’injonctions paradoxales et de servitudes volontaires. Pour certains cependant, dont je fais partie, un travail nouveau émerge : créateur, plein de désirs et d’affects joyeux. Né des pratiques numériques, il s’appuie sur l’ouverture, la coopération et l’agilité. Quand on ose introduire cette approche au sein des grandes organisations, la morosité ambiante s’éloigne : il ne s’agit plus simplement de « travailler » mais de s’employer à bien faire.

Cette mutation s’amorce déjà dans quelques structures comme FAVI, Zappos (entreprise américaine de ­e-commerce de chaussures, qui a supprimé tous les postes de managers), mais aussi chez Leroy Merlin et d’autres. Ces sociétés osent repenser l’entreprise en plate-forme collaborative, ce qui impose de revoir la manière dont le travail y est effectué. La démarche est radicale, non pyramidale. Elle prend place au cœur des projets plus que dans les hautes sphères hiérarchiques.

[…]

Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement.
Faites un essai dès maintenant.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Comment réinventer son travail ?
Cet article est tiré du numéro Comment réinventer son travail ?
// DÉCOUVREZ LE 1 GRATUITEMENT. ON VOUS OFFRE NOTRE PROCHAIN NUMERO.
  • Mercredi prochain, vous recevrez le nouveau numéro dans votre boîte aux lettres
  • Accédez immédiatement à tous les contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Sans aucun engagement
  • À partir de 5 € / mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE