Récit

Le recensement des enfants d’Israël

Attribué par la tradition hébraïque à Moïse, censé avoir vécu au xiiie siècle avant J.-C., le livre des Nombres fait partie de l’Ancien Testament. Il relate comment le prophète, après la fuite hors d’Égypte, a mené son peuple du désert du Sinaï à la Terre promise. Il s’ouvre sur le premier recensement des Hébreux, à des fins militaires. Même si l’historicité des informations données est douteuse – les spécialistes de la Bible situent la composition du livre entre le viiie et le vie siècle avant J.-C. –, ce texte montre l’ancienneté de cette pratique, dont on trouve les premières traces près de deux mille ans avant notre ère en Égypte et en Chine.

Dans le désert du Sinaï, le Seigneur parla à Moïse dans la tente de la rencontre ; c’était le premier jour du deuxième mois, la deuxième année après leur sortie du pays d’Égypte. Il dit : « Dressez l’état de toute la communauté des fils d’Israël par clans et par familles, en relevant les noms de tous les hommes, un par un. Les hommes de vingt ans et plus, tous ceux qui servent dans l’armée d’Israël, recensez-les par armées, toi et Aaron. Qu’il y ait avec vous un homme de chaque tribu, un homme qui soit chef de famille. Voici les noms des hommes qui vous assisteront : pour Ruben, Eliçour, fils de Shedéour ; pour Siméon, Sheloumiël, fils de Çourishaddaï ; pour Juda, Nahshôn, fils de Amminadav ; pour Issakar, Netanel, fils de Çouar ; pour Zabulon, Eliav, fils de Hélôn ; quant aux fils de Joseph : pour Ephraïm, Elishama, fils de Ammihoud ; pour Manassé, Gameliël, fils de Pedahçour ; pour Benjamin, Avidân, fils de Guidéoni ; pour Dan, Ahiézer, fils de Ammishaddaï ; pour Asher, Paguiël, fils de Okrân ; pour Gad, Elyasaf, fils de Déouël ; pour Nephtali, Ahira, fils de Einân. »

C’étaient là les délégués de la communauté, les responsables de leurs tribus paternelles respectives : ils étaient les chefs des milliers d’Israël. Moïse et Aaron prirent comme adjoints ces hommes qui avaient été désignés. Ils rassemblèrent toute la communauté, le premier jour du deuxième mois, et les fils d’Israël établirent leurs généalogies par clans et par familles en relevant les noms des hommes de vingt ans et plus, un par un. Comme le Seigneur le lui avait ordonné, Moïse les recensa dans le désert du Sinaï.

Ce qui donna pour les fils de Ruben, premier-né d’Israël : en relevant un par un les noms de tous les hommes de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Ruben un effectif de 46 500.

Pour les fils de Siméon : en relevant un par un les noms des hommes recensés, de tous les hommes de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Siméon un effectif de 59 300.

Pour les fils de Gad : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Gad un effectif de 45 650.

Pour les fils de Juda : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Juda un effectif de 74 600.

Pour les fils d’Issakar : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu d’Issakar un effectif de 54 400.

Pour les fils de Zabulon : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Zabulon un effectif de 57 400.

Quant aux fils de Joseph : pour les fils d’Ephraïm : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu d’Ephraïm un effectif de 40 500.

Pour les fils de Manassé : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Manassé un effectif de 32 200.

Pour les fils de Benjamin : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Benjamin un effectif de 35 400.

Pour les fils de Dan : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Dan un effectif de 62 700.

Pour les fils d’Asher : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu d’Asher un effectif de 41 500.

Pour les fils de Nephtali : en relevant les noms de tous ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée, leurs listes généalogiques par clans et par familles donnaient pour la tribu de Nephtali un effectif de 53 400.

 

Voici donc les effectifs que recensèrent Moïse, Aaron et les douze responsables d’Israël – ils étaient un homme par tribu. Tous les fils d’Israël recensés par familles, ceux de vingt ans et plus qui servaient dans l’armée d’Israël, donnaient un effectif total de 603 550. Les lévites, en tant que tribu patriarcale, ne participèrent pas au recensement. 

 

Livre des Nombres, I, 1-47, Traduction œcuménique de la Bible © Bibli’O – Société biblique française et Éditions du Cerf, 2010 et 2015

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète AdditionLouis Chevaillier
Ailleurs, ça se passe comme ça Liban : le refus de se compterHenri Mamarbachi