Zakouski

Le verbe et le muscle

Est-ce une épidémie, une lame de fond, le symptôme ou l’effet de la misère des temps modernes sans foi ni loi ? Est-ce un nouveau magistère de la parole qui donne aux slogans brandis à l’emporte-pièce l’ascendant sur la pensée complexe, sur la pensée tout court ? Où qu’on se tourne, du plus loin au plus près, de l’Amérique de Donald Trump – ou du Brésil de Jair Bolsonaro –, à la Grande-Bretagne de Boris Johnson, sans oublier à l’appel la Hongrie de Viktor Orbán ou la Turquie de Recep Erdoğan, le populisme sous toutes ses formes gagne partout du terrain. Même là où il ne gouverne pas, comme en France, il pousse à chaque élection son avantage, plaçant des Marine Le Pen au cœur du dispositif politique et qui sait un jour, de l’alternance.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète La haine
Pourquoi les populistes séduisent
Cet article est tiré du numéro Pourquoi les populistes séduisent
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE