Contrepied

Construction sociale d’un instinct animal

À certains égards, l’être humain est un animal ordinaire ; mais, en plus d’un domaine, il se distingue de façon manifeste. C’est le cas en matière de désirs sexuels ; leur expression, du moins, se trouve très strictement encadrée : quels partenaires peut-on s’autoriser ? de quelle manière « le faire » ? Nombre de questions contribuent à dessiner, dans chaque société, l’horizon des possibles.

Désirs et comportements sexuels sont liés à la fois à la reproduction (personnelle, familiale, sociale) et à quelque plaisir spécifique, qui, depuis des siècles – pensons au devin Tirésias – arme d’interminables débats sur les différences entre femmes et hommes. 

Bien des personnes sont persuadées que les hommes ont des « besoins » auxquels seraient moins assujetties les femmes. Or des études récentes indiquent qu’il s’agit de différences socialement construites au moins autant que de différences biologiques – toutes interagissant d’ailleurs entre elles.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Ce que les sciences savent de nos amours
Cet article est tiré du numéro Ce que les sciences savent de nos amours
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE