Zakouski

À la carte

Une lettre. Parfois deux. Plus rarement trois. À elles seules, elles suffisaient à vous ranger, dans une classe d’âge, dans une filière, dans une certaine identité sociale. Vous n’étiez décidément pas le même selon que vous aviez « fait » A, B, C ou E, que vous étiez passé par S, L ou ES, voire STT ou SMS. Plus encore que votre note finale au baccalauréat, ces étiquettes allaient définir votre parcours, décider de votre scolarité. Elles appartiennent désormais au passé.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Ailleurs, ça se passe comme ça L’Italie et le grand oralManon Paulic
Le BAC selon Blanquer
Cet article est tiré du numéro Le BAC selon Blanquer
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE