Zakouski

Tabous

Les plus de 65 ans représentent aujourd’hui près de 20 % de la population, soit environ 14 millions de personnes. Ces seuls chiffres soulignent à quel point les seniors ne sont plus une minorité, mais un véritable corps social. En quelques décennies, les progrès de la médecine ont bouleversé la donne : les femmes vivent en moyenne 85,4 ans et les hommes 79,5 ans en métropole. L’espérance de vie a augmenté de quatorze ans ces soixante dernières années. Nous avons tous ces données en tête, comme nous avons tous intégré à notre vocabulaire un sigle très abscons – Ehpad – qui désigne une réalité que nous espérons connaître le plus tardivement possible : les fameux établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes. Il faut bien une canicule ou des grèves de personnels soignants dans ces maisons pour nous rappeler la face douloureuse et grimaçante de la vieillesse.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète CiergesLouis Chevaillier
Vieillesse et dépendance
Cet article est tiré du numéro Vieillesse et dépendance
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE