Démographie : la Terre peut-elle nous supporter ?

En 1968, un petit livre au titre sobre devient un best-seller : La Bombe P. Le « P » en question ? La population. Sa croissance (4,9 enfants par femmes en moyenne) alarme l’auteur, le biologiste Paul R. Ehrlich. Prévoyant une famine à court terme et des conséquences catastrophiques pour l’environnement, il exhorte à une stabilisation de la démographie. Le néomalthusianisme fait irruption dans le débat public. L’idée n’est pas neuve. Évoquée dès l’Antiquité, théorisée par Thomas Malthus au XVIIIe siècle, reprise après-guerre par l’ONU, la régulation de la population demeure une question explosive : l’impossibilité d’offrir à 7,7 milliards d’êtres humains le standard de vie occidental fait en effet à peu près l’unanimité. Les solutions un peu moins.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Quel écolo êtes-vous ?
Cet article est tiré du numéro Quel écolo êtes-vous ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE