Diagnostic : comment en est-on arrivé là ?

Les téléspectateurs de 1974 ont certainement dû sourire devant cet homme d’âge mûr vêtu d’un pull moulant rouge diagnostiquant l’épuisement des ressources naturelles. « Je bois devant vous un verre d’eau précieuse parce qu’avant la fin du siècle, si nous continuons un tel débordement, elle manquera », nous disait alors dans un spot de campagne René Dumont, le premier candidat écologiste à une élection présidentielle. En pleine période des Trente Glorieuses, le productivisme, la consommation et l’exploitation sans limite des énergies fossiles étaient considérés comme des données intangibles, et le candidat écologiste reçut 1,32 % des suffrages, moitié moins qu’Arlette Laguiller – mais deux fois plus que Jean-Marie Le Pen. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Quel écolo êtes-vous ?
Cet article est tiré du numéro Quel écolo êtes-vous ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE