Le mot de...

[Gentrification]

Pour des raisons diverses, un quartier populaire attire des artistes, des architectes, des ménages plus aisés… Et il se transforme progressivement. Des commerces à la mode se créent, le prix du mètre carré augmente, en même temps que les loyers. Ne pouvant suivre, les habitants les plus modestes sont amenés à s’exiler en de lointaines banlieues, libérant des logements qu’acquièrent de nouveaux arrivants. Bref, se met en place un processus d’embourgeoisement que l’on constate dans toutes les grandes villes et que les spécialistes qualifient désormais de « gentrification ».

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Pourquoi se loger est-il si cher ?
Cet article est tiré du numéro Pourquoi se loger est-il si cher ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE