Grand entretien

« Ces médecines séduisent les milieux cultivés »

Dans quel contexte est apparue l’homéopathie ? 

L’homéopathie a été découverte à la fin du XVIIIe siècle par Samuel Hahnemann, un médecin allemand originaire de Saxe. Elle apparaît au même moment qu’une multitude de médecines hétérodoxes comme le magnétisme, dont le mesmérisme est la forme la plus à la mode, et la phrénologie, qui consistait à étudier la forme des crânes pour en déduire certaines prédispositions individuelles. Elles naissent au cœur de la médecine scientifique, puisqu’elles sont mises au point par des médecins diplômés et reconnus. Il est important de noter que ces médecines surgissent dans un contexte idéologique, culturel et politique assez particulier, celui de la Révolution française. À l’époque, on a la volonté de créer une nouvelle médecine de la même manière que l’on cherche à créer une nouvelle société. Il y a d’ailleurs une liaison très forte entre les médecins homéopathes et les membres du courant saint-simonien. Dans les deux cas, il y a la volonté de réconcilier le scientifique et le spirituel. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Qui en veut aux médecines douces ?
Cet article est tiré du numéro Qui en veut aux médecines douces ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE