Pourquoi tant de violences ?

Depuis le surgissement de la révolte des Gilets jaunes, rares sont les samedis qui n’ont pas été émaillés de casse et d’échauffourées. Si cette violence interpelle, elle n’est néanmoins pas propre à ce seul mouvement. Les manifestations contre la loi travail en 2016 et les défilés des 1ers Mai suivants ont, eux aussi, été marqués par un niveau de tension très élévé. Comment expliquer que la contestation déborde ? Et quel bilan tirer de la politique répressive dans laquelle se sont engagées les autorités, au regard des nombreux manifestants et policiers blessés durant les opérations de maintien de l’ordre ?

Pourquoi tant de violences ?
Pourquoi tant de violences ?

Tous les numéros du 1

Sommaire

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE