Les chiffres clés

  • Avec 72 000 tonnes de pesticides vendues sur son territoire, pour un chiffre d’affaires d’environ 2 milliards d’euros, la France se classe au deuxième rang européen, derrière l’Espagne. 
  • Ces quantités représentent une moyenne de 3,7 kilogrammes de substances actives par an et par hectare cultivé (surface de 100 mètres par 100 mètres).
  • Les produits ayant pour principe actif le glyphosate se situent au deuxième rang de la consommation totale de pesticides, avec 8 800 tonnes en 2017. Un chiffre en baisse de 7 % en trois ans. Le principe actif le plus utilisé est le soufre.
  • Le recours aux pesticides dans le milieu non agricole a chuté de 38 % entre 2015 et 2016. La loi Labbé de 2014 interdit notamment leur usage dans les espaces verts des collectivités locales.
  • En 2017, 17 substances actives de pesticides ont été retirées du marché, dont 4 pour des raisons liées à la santé humaine, telles que des effets CMR (cancérogène, mutagène, toxique pour la reproduction).

 

  • Avec 71 milliards d’euros de chiffres d’affaires en 2017, l’agriculture française se classe au huitième rang mondial. Les productions animales et végétales apportent au pays 3,5 % de son PIB.
  • Les exportations agroalimentaires représentent 10 % à 12 % des ventes du pays à l’extérieur. Viennent en tête les vins et boissons, les céréales et les produits laitiers. La  France est le quatrième exportateur agricole de la planète.
  • On comptait en 2015 plus de 885 000 exploitants agricoles (conjoints et salariés permanents inclus). 
  • L’agriculture biologique représente 6,5 % de la surface agricole utile du pays (chiffres de 2017).
  • Le revenu moyen des agriculteurs non salariés connaît une baisse tendancielle depuis 1998. En 2016, il s’établissait à 18 300 euros pour l’année.

 

Sources : Eurostat, Insee, Agreste, ministère de l’Agriculture, FAO

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire