La valse des poisons

Des milliers de soldats français des 45e et 87e divisions tombent d’un coup, le visage convulsé. À Ypres (Belgique), le 22 avril 1915, l’armée allemande invente la guerre chimique. La guerre des gaz. 6 000 cylindres en acier, contenant 150 tonnes de chlore, ont été ouverts sur 7 kilomètres de front. Qui a imaginé l’horreur ? Fritz Haber, qui obtiendra – pour autre chose – un prix Nobel de chimie. Il travaille pour BASF – toujours vaillante en 2019 –, mais en étroite collaboration avec Bayer, ce géant qui vient d’absorber Monsanto, le plus grand utilisateur de glyphosate au monde. L’histoire de l’industrie chimique, dont l’agrochimie n’est jamais qu’un élément, se confond avec le crime.

C’est dans le labo du même Haber, Juif allemand passionnément nationaliste, que l’on synthétisera le Zyklon en 1917, dont on a oublié qu’il était d’abord un pesticide, surpuissant contre les poux. Haber ne porte aucune responsabilité dans l’horreur à venir, mais Bayer, si. En 1925, le groupe, déjà puissant, entre dans le cartel bien connu IG Farben, qui fusionnera pratiquement avec l’appareil de pouvoir nazi. Ses chercheurs inventeront des gaz appelés à de vastes usages, comme le sarin. Surtout, ses équipes installeront dans la plaine polonaise l’infernale usine Buna-Monowitz où des milliers d’esclaves tirés de la géhenne toute proche d’Auschwitz trimeront sous le fouet. Dont un certain Primo Levi.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Glyphosate :
 comment s’en passer ?
Cet article est tiré du numéro Glyphosate :
 comment s’en passer ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE