Entretien

Une vie de combat

Beate Klarsfeld, vous quittez Berlin en 1960. Vous dites parfois que vous ne connaissiez alors rien à la politique ni à l’histoire de votre pays. Pouvez-vous nous situer votre famille et vous-même à l’époque ?

B.K. : J’étais une jeune fille de 21 ans qui travaillait dans un laboratoire pharmaceutique, ce qui n’avait rien d’exaltant. Je n’ai pas vraiment fait d’études, sinon une école commerciale. J’habitais chez mes parents, avec lesquels mes rapports étaient tendus. Mais j’avais cette chance de vivre à Berlin que j’aimais beaucoup, même si la ville était coupée en deux, entre les capitalistes et les communistes. Les communistes étaient véritablement des ennemis pour les habitants de Berlin-Ouest. Moi, j’avais de la famille des deux côtés, et j’allais de l’un à l’autre. C’est toute mon enfance et une partie de ma jeunesse. Avec mes parents, nous vivions entassés les uns sur les autres, plusieurs familles partageant la même cuisine et le même cabinet de toilette. On subissait.

En 1933, mes parents avaient voté Hitler comme la majorité des Allemands, mais ce n’étaient pas des fanatiques. Pendant la Seconde Guerre mondiale, mon père avait eu la chance de ne pas être envoyé sur le front de l’Est en raison d’une double pneumonie. Il avait été affecté dans un bureau de la Wehrmacht à des tâches administratives. Lors de la chute de Berlin, il avait été fait prisonnier par les Britanniques qui l’avaient relâché assez rapidement.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Beate et Serge Klarsfeld : contre l’oubli
Cet article est tiré du numéro Beate et Serge Klarsfeld : contre l’oubli
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE