L’écosystème de l’information, comme le climat, est déréglé

Difficile de savoir si ce 11 novembre-là entrera dans les livres d’histoire. Cent ans jour pour jour après la signature de l’armistice dans la clairière de Rethondes, soixante-douze chefs d’État et de gouvernement commémoraient à Paris la fin de la Première Guerre mondiale, ce suicide de l’Europe à coups de pistolets, de canons, de gaz moutarde et, faut-il ajouter, d’un déluge de propagande et de fausses informations. Comme Karl Kraus l’avait hurlé à Vienne dans son journal Die Fackel, les « bourreurs de crâne » avaient préparé les esprits au « carnaval tragique ». Cent ans plus tard, le 11 novembre 2018, à l’ouverture du Forum de Paris pour la paix, des dirigeants d’Afrique, des Amériques, d’Europe et du Moyen-Orient formulent un engagement historique pour l’information et la démocratie.

Avant de revenir à cette scène qui se déroule dans la Grande Halle de la Villette, avec notamment les présidents Alvarado (Costa Rica), Caïd Essebsi (Tunisie), Macron (France) et Sall (Sénégal), les Premiers ministres Hariri (Liban), Solberg (Norvège) et Trudeau (Canada), reprenons cette histoire à son début, à l’instar de ces films où un flash-back ponctue la scène d’exposition. Nous voilà de retour deux mois plus tôt, le 11 septembre, anniversaire de l’attaque terroriste qui enterra les espoirs d’une victoire idéologique globale de la démocratie. De la fin de la Seconde Guerre mondiale au « 9/11 », le nombre de démocraties avait été multiplié par quatre. Depuis, la courbe s’est non seulement infléchie, mais retournée. Nous avons choisi cette date symbolique pour annoncer notre volonté de porter un Pacte international sur l’information et la démocratie.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Sommes-nous désinformés ?
Cet article est tiré du numéro Sommes-nous désinformés ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE