Zakouski

Un second cerveau

Après notre série consacrée au génie du cerveau, de la peau et de la main, nous vous invitons à une exploration de notre système digestif. Quelle drôle d’idée, penserez-vous. L’intestin, qu’il soit gros ou grêle, n’a rien de glamour ni de fascinant. Détrompez-vous. Il concerne d’abord toute notre alimentation, mais aussi tout ce que notre corps en retire comme éléments indispensables à la vie : les protéines, les glucides, les lipides, sans compter les vitamines, les minéraux et les oligo-éléments. Mais, surtout, notre appareil digestif est devenu l’un des champs de la recherche scientifique et médicale les plus passionnants qui soient. Les spécialistes de la biologie moléculaire ne cessent de relever la nouvelle cartographie de ce continent dont on ignorait l’essentiel et dont on ignore encore beaucoup. 

Deux ou trois éléments sont désormais pourtant avérés. Nos intestins accueillent d’innombrables colonies de microbes : une masse de 100 000 milliards de bactéries. Ce fameux microbiote, que l’on appelait autrefois la flore intestinale, constitue la matrice la plus essentielle de notre système immunitaire qui nous permet de lutter contre les maladies. Enfin, ce trésor bactérien est de plus en plus considéré par les chercheurs comme l’un des facteurs déterminants de notre bonne ou mauvaise humeur. Il existe donc, contrairement à ce que l’on a longtemps pensé, un axe intestin-cerveau, avec ce que cela suppose de liaisons directes et indirectes. 

Dans ces pages conçues en partenariat avec la Cité des sciences et de l’industrie, qui consacre une grande exposition à ce sujet, des chercheurs font le point sur l’état des connaissances dans ce domaine ainsi que sur les avancées décisives de la science. Giulia Enders, cette jeune Allemande qui a su vulgariser en 2014 l’art de bien vivre avec son ventre dans un livre, Le Charme discret de l’intestin, devenu best-seller mondial, nous accorde un grand entretien. Dans notre poster, le chercheur Joël Doré, les professeurs de médecine Matthieu Allez et Harry Sokol, et le psychiatre Guillaume Fond nous permettent tout à la fois de réviser quelques notions de base sur le fonctionnement de notre corps et de nous familiariser avec les dernières découvertes. Ils nous donnent aussi quelques conseils sur la manière de bien se nourrir.

En les lisant, on mesure l’évolution de la médecine. Il est très loin le temps où le docteur Knock demandait gravement à son patient qui se plaignait d’une douleur à l’abdomen : « Ça vous gratouille ou ça vous chatouille ? » Cette célèbre pièce de théâtre signée Jules Romains (1885-1972) n’est plus de saison. La biologie moléculaire est passée par là. 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire