Contrepied

Du malheur d’être français !

On dit que les Français sont râleurs. De fait, dans toutes les enquêtes internationales sur le bonheur, les conditions de vie ou la santé perçues, les Français donnent des réponses si négatives que leur pays se classe systématiquement en mauvaise position. Dans la dernière édition du Rapport mondial sur le bonheur (World Happiness Report, 2018), la France est classée 23e – loin derrière les pays d’Europe du Nord, mais aussi le Royaume-Uni, l’Amérique du Nord, l’Australie et Israël. De même, quand, dans l’enquête sociale européenne, on demande aux Français d’évaluer leur « niveau de bonheur » sur une échelle allant de 0 à 10, le score moyen obtenu (7,2) est très inférieur à la plupart des pays européens. Seul le Portugal fait pire (6,8), pendant que la Belgique et surtout le Danemark bénéficient de notes bien plus favorables (respectivement 7,7 et 8,3). 


[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La France qui gronde
Cet article est tiré du numéro La France qui gronde
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE