Extrait

Son visage est rond, son nez retroussé, sa lèvre un peu charnue...

« Jours passés, homme présent : Antoine de Saint-Exupéry », Shell Madame, 20 février 1955

Son visage est rond, son nez retroussé, sa lèvre un peu charnue est bien dessinée et ses yeux bruns, grands, très écartés et placés à fleur de tête, sous une paupière lente, mettent en évidence un regard de rêveur. Il n’est pas vif mais bouillonnant et il a le cœur fraternel. Ainsi m’apparaît encore Antoine de Saint-Exupéry.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Il voleLouis Chevaillier
Saint-Exupéry : des ailes de géant
Cet article est tiré du numéro Saint-Exupéry : des ailes de géant
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE