Une santé de plus en plus connectée

Vous n’aimez pas les salles d’attente des cabinets médicaux ? La télémédecine, en plein développement, est faite pour vous. Déjà des applications et des plateformes comme MédecinDirect ou DeuxièmeAvis permettent de demander le diagnostic de professionnels à distance. Et, depuis le 15 septembre, les téléconsultations sont désormais officiellement autorisées et remboursées par l’assurance maladie. Concrètement, tout individu âgé de plus de 16 ans peut désormais bénéficier d’une consultation à distance, via un ordinateur, une tablette ou un smartphone, et même recevoir une ordonnance, pour le tarif habituel. Seul impératif aujourd’hui : que le médecin connaisse déjà le patient. Une mesure nécessaire selon Jean-Christophe Weber, professeur de médecine interne à l’hôpital de Strasbourg, pour qui la télémédecine ne reste à ce stade « qu’un ersatz de consultation directe » : « Le médecin soigne des corps parlants, explique l’auteur de La Consultation (PUF, 2017). Pour ce qui est de la parole, la qualité de la relation est modifiée, de la même manière qu’une conversation à bâtons rompus est gênée dans son déploiement lorsqu’on utilise un dispositif de communication à distance. Le service médical rendu est donc de moindre qualité, mais on peut choisir d’y consentir car, sinon, il n’y aurait rien dans certains cas. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Croyez-vous votre médecin ?
Cet article est tiré du numéro Croyez-vous votre médecin ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE