Les chiffres

La traite des êtres humains dans le monde est un phénomène extrêmement difficile à quantifier. Si certaines pratiques, comme la prostitution de rue ou le travail agricole, se déroulent ouvertement, d’autres, comme l’esclavage domestique ou le mariage servile, ont lieu dans l’intimité des foyers et sont, de fait, invisibles. Des structures, telles que l’Organisation internationale du travail (OIT), l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) ou la Walk Free Foundation, ont néanmoins mis en œuvre des méthodes pour tenter d’apporter certains chiffres, restitués ci-dessous. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Esclavage : ça se passe près de chez vous
Cet article est tiré du numéro Esclavage : ça se passe près de chez vous
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE