Contrepied

Méfiez-vous du chat qui dort...

Jamais, peut-être, deux peuples ne se seront autant aimés que ceux de la France et du Brésil. Leur relation, enthousiaste, passionnée, reste cependant marquée par le sceau du malentendu. Les Brésiliens s’imaginent que tous les Français sont riches, instruits, gastronomes et qu’ils vivent dans la paix et la prospérité. Les Français, eux, rêvent d’un Brésil peuplé de mulatas dansantes, lascives, d’une population magnifiée par les bons soins du chirurgien Ivo Pitanguy, de footballeurs et de sambistes colorés. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Brésil : une démocratie en péril ?
Cet article est tiré du numéro Brésil : une démocratie en péril ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE