Le mot de...

[Histoire d’eaux]

Selon l’ONG brésilienne Contas Abertas (Comptes ouverts), les pots-de-vin distribués entre 2006 et 2014 par l’entreprise de construction Odebrecht auraient pu permettre d’acheter 83 944 ambulances, dans un pays où l’on meurt encore de ne pas avoir les moyens de se rendre à l’hôpital. Mais cela fait beaucoup d’ambulances.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Brésil : une démocratie en péril ?
Cet article est tiré du numéro Brésil : une démocratie en péril ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE