Entretien

« Le marché se porte très bien »

Comment se porte le marché de l’automobile, en France et dans le monde ?

Au niveau mondial, le marché automobile se porte très bien. La situation diffère selon les zones géographiques. En Chine, par exemple, énormément de ménages qui n’avaient pas de voiture jusqu’à présent sont en train de s’équiper. Ce pays produisait 2 millions de véhicules particuliers en l’an 2000, aujourd’hui c’est 30 millions. Autant que l’Europe et les États-Unis réunis.

Les États-Unis, eux, connaissent une activité cyclique : les ventes de véhicules (particuliers et utilitaires légers) ont baissé de plus d’un tiers pendant la crise de 2008, mais elles sont reparties à la hausse dès 2010. Le même phénomène se produit en Europe, avec une amplitude moindre mais sur une durée plus longue : la chute a été de 27 % sur six ans. Nous sommes aujourd’hui revenus à des niveaux d’avant-crise, mais les ventes « perdues » de ces dix dernières années – environ 20 millions de voitures – n’ont pas été rattrapées.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La bagnole, c'est foutu ?
Cet article est tiré du numéro La bagnole, c'est foutu ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE