Lutter contre le cancer, et bien davantage

En 1901, le Dr Henri Danlos, médecin à l’hôpital Saint-Louis, publie des résultats encourageants sur le traitement des lupus et des nævi par le bromure de radium fourni par Pierre Curie. Un immense champ thérapeutique est en train de s’ouvrir. En 1920, Marie Curie et le Dr Claudius Regaud, auréolés de leurs exploits au service des blessés pendant la guerre, créent la Fondation Curie afin de pouvoir collecter des fonds pour leurs recherches. Parmi les premiers donateurs figure le baron Henri de Rothschild, par ailleurs docteur en médecine. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète PouvoirLouis Chevaillier
Le ciné-club de Robert Solé [Palmes]Robert Solé
Marie Curie, une femme de génie
Cet article est tiré du numéro Marie Curie, une femme de génie
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE