Parcoursup : faut-il trier les étudiants ?

Comment gérer le flux croissant des bacheliers accédantàl’enseignement supérieur ? Le dispositif APB, instauréen 2009, accordait une large place au tirage au sort dans les filières saturées. Une procédure jugée inique, dont les ratés ont été particulièrement nombreux l’an dernier. Pour y remédier, le gouvernement a demandé la créationd’une nouvelle plateforme, Parcoursup,introduisant la sélection à l’entrée de l’université, jusqu’alors ouverte à tous. Le 1se penche sur cette réforme pour mieux en comprendre les tenants et les aboutissants et éclairer les débats qu’elle suscite.

Parcoursup : faut-il trier les étudiants ?
Parcoursup : faut-il trier les étudiants ?

Tous les numéros du 1

Sommaire

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE