Macron contre Macron

Un an après son élection, Emmanuel Macron règne autant qu’il préside. Si beaucoup lui savent gré d’avoir redoré l’image de la France à l’étranger, sa diplomatie des tapes dans le dos a montré ses limites face à Trump. À l’intérieur, une opposition réduite à la portion congrue laisse le champ libre à ses penchants autoritaires, tandis que l’étiquette de « président des riches » qui lui colle à la peau signale le retour d’un inquiétant clivage de classes. 

Macron contre Macron
Macron contre Macron

Tous les numéros du 1

Sommaire

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE