La voix du poète

Olga Sedakova Élégie
se transformant en requiem

Qui le sait mieux que nous : le pouvoir est vide
comme un tonneau sans fond. Quoi qu’on y verse,
qu’on répande, qu’on y fourre, il n’en sera pas plus
rempli d’un pouce. Il peut jeter la moitié du pays 
dans un sac et le tout dans l’eau, il peut mettre les nourrissons à la chaîne
ou parcourir à bord d’un tank tout l’hémisphère – 
pas de repos. Pas même en rêve.
En rêve il voit ce qu’il aura sous la main

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Poutine, cet homme
que nous aimons tant haïr
Cet article est tiré du numéro Poutine, cet homme que nous aimons tant haïr
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE