Ailleurs, ça se passe comme ça

États-Unis : une passion tribale

En reportage dans une zone rurale de l’Ohio, en 2012, je rencontrai un petit propriétaire terrien devenu ébéniste. Avec fierté, ce chasseur émérite avait tenu à me montrer le coffre où il gardait ses armes. Il en comptait de toutes sortes, et pas que pour chasser l’élan. « Soixante-dix ! » m’annonça-t-il avec fierté. Devant mon air ahuri, il s’esclaffa : « Oh, mais ça n’est rien. Dans le coin, des gens en ont cent vingt. » C’est une donnée peu connue de la passion américaine pour les armes : celle-ci ne concerne qu’une petite minorité. Une étude des universités Harvard et Northwestern, en 2013, montrait que si 42 % des adultes américains disposent d’au moins une arme à feu, presque toujours un revolver, 3 % d’entre eux, soit 7,7 millions, en détiennent chacun entre 8 et… 140 !

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Ailleurs, ça se passe comme ça États-Unis : une passion tribaleSylvain Cypel
France : 15 millions d'armes à feu
Cet article est tiré du numéro France : 15 millions d'armes à feu
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE