Grand entretien

« Internet a cassé le modèle économique de la presse papier »

Vous annonciez en 2009 la fin des journaux et vous reprochiez aux principaux acteurs de la presse de vivre dans le déni de la réalité. La dernière décennie vous a-t-elle donné raison ?

Mon diagnostic n’a pas changé. La situation s’est aggravée. J’étais parti du constat que le modèle économique des journaux était cassé et qu’il fallait en inventer un autre. Chaque année, on observe une baisse de la diffusion de la presse ; chaque année, les revenus de la publicité – qu’il s’agisse du papier ou d’Internet – baissent. Parallèlement, la crise de la distribution n’arrange rien. Elle est visible et même effrayante dans des villes comme Paris où le nombre des points de vente ne cesse de chuter. Enfin, l’abondance du bruit médiatique ne facilite pas la survie de la presse, pas plus que l’apparition des réseaux sociaux, qui devraient être complémentaires et se révèlent concurrents.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement] 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Aux kiosques citoyens !
Cet article est tiré du numéro Aux kiosques citoyens !
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE