La voix du poète

Jaime Gil
De Biedma
Les environs

Ô ville !
déjà si lointaine !

Lointaine près de la mer :
soirées portuaires,
abandon erratique des môles.
Les marées s’obstineront toujours plus
au long des heures là-bas.

Ce sera une rumeur,
un palpitement qui monte en s’endormant
quand se montrent les lueurs de la nuit
au-dessus de la mer. 

Mais toujours plus profondément
tu m’accompagnes, ô ville,
comme un amour sombré, irréparable.

Tantôt une vague, tantôt un silence. 


Extrait de « Les environs », Un corps est le meilleur ami de l’homme
Le Rocher, 2001, traduit de l’espagnol par William Cliff

Poème proposé par LOUIS CHEVAILLIER

 

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Repères illustrés L'histoire de Barcelone
Barcelone - Fière et révoltée
Cet article est tiré du numéro Barcelone - Fière et révoltée
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE