Ode au secoueur de viande

Tous ceux qui, par bombes rigolardes, traits d’esprit en saillie, fourberies canonnées, ont par milliers fait dérailler trains du sérieux, convois de certitudes, conteneurs de bon goût bardés de morale ou wagons remplis de gens qui savent et ne voient la beauté que dans les belles choses, sont pour moi depuis toujours des libérateurs (...)

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Faut-il rire de tout ?
Cet article est tiré du numéro Faut-il rire de tout ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE