Captain Americon contre Boule-Coco

Avant l’humoriste vivait dans l’angoisse qu’un autre humoriste lui pique une vanne ou la fasse avant lui... Désormais, le malheureux subit une double concurrence tout à fait déloyale. D’un côté, il doit être plus rapide que les tweetos qui dégainent de plus en plus vite, la course à qui aura le meilleur bon mot sur chaque fait d’actu étant devenue le sport numéro 1 des réseaux sociaux.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Faut-il rire de tout ?
Cet article est tiré du numéro Faut-il rire de tout ?
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE