Enquête

La sexualité masculine est-elle violente ?

N’espérez pas questionner la sexualité masculine sans déclencher un débat houleux. Au carrefour de nombreuses disciplines telles que la biologie, la psychanalyse, l’anthropologie, la psychiatrie, la sociologie et les neurosciences, la sexologie est un objet d’étude transdisciplinaire qui se nourrit d’une multitude de regards complémentaires et souvent divergents. Et quand il s’agit d’aborder la place qu’occupe la violence en son sein, la question devient des plus épineuses. Depuis la libération sexuelle de la femme, l’image de l’homme conquérant, détenteur privilégié de la libido, est mise à mal mais les cas de violences sexuelles sont loin d’avoir diminué pour autant. La sexualité masculine serait-elle violente par essence ? 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Délivrez-nous du mâle
Cet article est tiré du numéro Délivrez-nous du mâle
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE