Enquête

La fabrique du mâle

Ils ont tous les bras grand ouverts et le sourire fier. L’un tient une épée, un autre tape dans un ballon, un autre encore dévoile un torse musclé, un collier en or et une casquette sur le côté. Sur les dessins au feutre de cette classe élémentaire des Alpes-Maritimes, les garçons exhibent les codes habituels de la masculinité triomphante. Les filles, elles, arborent des jupes et des robes de fée, quand elles ne sont pas simplement allongées dans leur chambre à rêvasser. « C’est normal, les filles passent beaucoup de temps à s’occuper de leur peau et de leurs vêtements », clame Samir, sept ans. « Mais non, c’est un cliché de malade ! », lui rétorque la jeune Chiara. 

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Délivrez-nous du mâle
Cet article est tiré du numéro Délivrez-nous du mâle
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE