Récit

L’an I de la révolution

Au-delà de cette limite, ton attitude n’est plus valable. Il faut que tu regardes en face ce qui se passe ; un peu de lucidité pour une fois. On parle de scandale, de bombe, de libération de la parole. Oh, mon pauvre homme, je crois que c’est bien davantage encore. Il me semble que nous sommes en train d’achever ton passé. C’est l’agonie plaisante de tout ce que tu as été. Au fond, tout cela pourrait se résumer en un mot : révolution. Un mot que j’aime car il peut être sanguinaire, tout comme il peut être pacifique. Les révolutions sont à la fois Danton et John Lennon. Je te laisse choisir. Une seule certitude : par essence, les révolutions nous propulsent dans une époque révolue.

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Délivrez-nous du mâle
Cet article est tiré du numéro Délivrez-nous du mâle
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE