Article

Dans les urnes

La dynamique du vote Mélenchon de 2017 était-elle fortement dépendante du contexte très particulier de cette présidentielle ou traduisait-elle une inflexion fondamentale de longue durée du rapport de force à gauche ? Au-delà de la dynamique incontestable de Jean-Luc Mélenchon (7 059 951 voix en 2017 contre 3 984 822 en 2012, soit près du double) et du succès plus relatif de la France insoumise lors des législatives (2 497 622 voix au premier tour, soit 11 % des exprimés et un total de 17 députés élus à l’issue du second tour), sur quelles bases ce mouvement politique peut-il capitaliser en vue des prochaines échéances électorales ? Les perspectives politiques lui permettront-elles d’endosser durablement le rôle de « principal opposant » à Emmanuel Macron ?

[Découvrez le 1 gratuitement. Sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Mélenchon dit tout
Cet article est tiré du numéro Mélenchon dit tout
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE