Article

Le racisme vu des tribunes

L’image a frappé le pays entier : des groupes de supporters allemands sifflant l’hymne national et entonnant des chants nazis au cours du match qui opposait la Mannschaft à la République tchèque, le 1er septembre dernier. Une déflagration, une « honte nationale » pour le sélectionneur Joachim Löw, qui a soutenu la décision de ses joueurs de ne pas saluer la tribune après le match. Mais si l’épisode a meurtri un pays déjà éprouvé par le succès du mouvement Pegida, il n’a rien d’un incident isolé. 

[Découvrez le 1 gratuitement, sans aucun engagement]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Ku KluxLouis Chevaillier
Ces Blancs qui se croient supérieurs
Cet article est tiré du numéro Ces Blancs qui se croient supérieurs
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE