Grand entretien

« La responsabilité de l’école est très forte »

Qui sont les quelque 100 000 jeunes décrocheurs qui sortent chaque année du système scolaire sans diplôme ?

Il y a autant de profils que de décrocheurs. Notre expérience au Clept, depuis dix-sept ans, nous a montré que toutes sortes de jeunes sont amenés à décrocher : des filles et des garçons, des ruraux et des citadins, des enfants issus des catégories socioprofessionnelles supérieures aussi bien que de familles plus pauvres, des jeunes qui ont connu des vies difficiles ou plus préservées… Plutôt que la recherche d’une typologie introuvable, c’est l’étude des causes qui permet d’expliquer le décrochage scolaire.

[Pour lire la suite de l'article, vous pouvez vous inscrire ci-dessous ou vous abonner]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
Ailleurs, ça se passe comme ça Évaporation scolaire en ItalieSophie Gherardi
En finir avec l'échec scolaire
Cet article est tiré du numéro En finir avec l'échec scolaire
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE