s’abonner

les mots pour le dire

La peau, une surface qui a du fond

On a eu la peau, autrement dit « rien du tout », qui se dit aussi peau de balle, peau de zeb. Pourtant, sur le même registre peu élégant, « ça vaut la peau des fesses » correspond à « beaucoup d’argent ». C’est dire les pouvoirs expressifs de ce monosyllabe qui accumule les capacités de deux mots latins, cutis, la peau humaine, l’apparence extérieure, et pellis, la fourrure de quelques mammifères, le cuir, le parchemin.

[Profitez des offres d'été pour vous abonner au 1]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Peau
Le ciné-club de Robert Solé [Enveloppe]Robert Solé
Entre les pages La TacheJulien Bisson
Le génie de la peau
Cet article est tiré du numéro Le génie de la peau
Cette année, offrez des idées !

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE