Article

Des imprimantes pour soigner

Pour ceux d’entre nous qui voient les biotechnologies comme lointaines, abstraites, déshumanisées, avec quelque chose d’irrémédiablement californien, voici une bonne nouvelle. À Lyon, en ce moment même, des hommes et des femmes d’horizons professionnels variés travaillent sur un « projet peau » porteur d’un progrès radical en matière de soin des grands brûlés. Leur idée, lancée fin 2015 et qui en est déjà au stade de l’expérimentation sur la souris, est de fabriquer de la peau par imprimante 3D.

[Profitez des offres d'été pour vous abonner au 1]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Peau
Le ciné-club de Robert Solé [Enveloppe]Robert Solé
Entre les pages La TacheJulien Bisson
Le génie de la peau
Cet article est tiré du numéro Le génie de la peau
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE