Point de vue

Augmenter le QI pour sauver la démocratie

Les débats de la campagne présidentielle ont traité des sujets du passé, sans aborder le seul sujet crucial au XXIe siècle : que devient notre cerveau face à l’intelligence artificielle (IA) quasi gratuite ? Parler du quotient intellectuel (QI) est scandaleux en France. Un QI élevé sera pourtant la principale défense de nos concitoyens dans le monde de demain. La montée en puissance des pays asiatiques dans le classement PISA des systèmes scolaires doit nous alerter : la première guerre cérébrale, entre Asie et Occident, a été perdue. Le QI moyen à Singapour et à Hongkong est de 108, soit 10 points au-dessus de celui constaté en France (98). Il est illusoire, voire délirant, de penser que les Français auront un avantage dans la compétition mondiale avec des capacités intellectuelles inférieures à celles des Asiatiques.

[Profitez des offres d'été pour vous abonner au 1]

[…]

Pour continuer votre lecture, inscrivez-vous ci-dessous.
Sans aucun engagement.

  • Inscrivez-vous sur cette page 
    sans aucun engagement
  • Accédez immédiatement à tous les 
    contenus du 1 en ligne pendant 7 jours
  • Mercredi prochain, recevez le nouveau 
    numéro dans votre boîte aux lettres

Tous les numéros du 1

Sommaire
La voix du poète Le lobe à monstres
Le ciné-club de Robert Solé [Labyrinthes]Robert Solé
Le génie du cerveau
Cet article est tiré du numéro Le génie du cerveau
Le 1 est vendu en kiosques et en librairie (2,80€)
Une aventure éditoriale farouchement indépendante

Inscrivez-vous en quelques clics
Recevez gratuitement le prochain numéro chez vous 
Accédez dès maintenant à l'ensemble des contenus en ligne pendant 7 jours

 

à partir de 9€/mois

POUR ACCÉDER À LA VERSION DU JOURNAL EN LIGNE