Le mot de...

[Éternité]

Ultime tournée et dernier album : Michel Sardou annonce ses adieux à la chanson pour se consacrer au théâtre. En revanche, à 88 ans, Hugues Aufray n’envisage nullement de quitter la scène. Pas plus qu’Aznavour, qui a soufflé en mai ses quatre-vingt-treize bougies : après une fausse sortie en 2002, le grand Charles, bon pied bon œil, occupe résolument le haut de l’affiche. 

Renaud, lui, est ressuscité. « Toujours la banane, toujours debout », il vient même de décrocher une Victoire de la musique pour son dernier album qui a battu des records de vente. Sa voix n’est pas toujours bien assurée, mais en concert il cède volontiers le micro à ses fans qui connaissent tous ses textes par cœur. 

Des chanteurs à demi-oubliés, comme Michèle Torr, Dave et Dick Rivers, se sont associés pour refaire surface dans des tournées « Âge tendre et tête de bois ». Et c’est sur scène, acclamé par un public de 7 à 77 ans, que l’inoxydable Johnny Hallyday soigne le mieux son cancer du poumon, encadré de deux autres « vieilles canailles », Eddy Mitchell et Jacques Dutronc. 

Barbara et Reggiani ne se résolvaient pas à quitter la scène. La voix méconnaissable, ils faisaient peine à entendre lors de leurs derniers concerts. Tirer sa révérence n’est déjà pas facile pour un dirigeant politique. Que dire alors pour un artiste adulé que son public supplie de rester ? Contre vents et marées, résistant à toutes les sirènes, Jacques Brel a donné son ultime récital à 38 ans. 

Heureusement, ils sont éternels. Nous voyons La Vie en rose dès que Piaf nous parle tout bas. Ne me quitte pas ne nous quitte plus. Et Avec le temps va, quoi qu’on dise, rien ne s’en va. 

[…]
Haut de page

Tous les numéros du 1

Sommaire